Vos Questions, nos réponses :

01

Ai-je réellement intérêt à faire appel à un courtier en travaux ?

​Bien sûr ! La démarche se veut fiable, rapide, efficace, sans frais et sans engagement.

Le client a donc tout à gagner en sollicitant un courtier.​ Il bénéficie de ses services et ce, gratuitement, puisque le courtier est rémunéré par les entreprises réalisant les travaux.

02

Quels sont les corps d'état concernés par le courtier en travaux ?​

 

Le périmètre d'action d'Ambiance Travaux est vaste, tant du point de vue du chantier traité (petits travaux de rénovation, diagnostiques, mises aux normes, isolations phoniques, thermiques, réhabilitations, rénovations lourdes ou constructions) que du point de vue de la sélection des corps d'état.

Le but est de proposer aux clients des entreprises locales mais il arrive parfois qu'il faille faire appel à des artisans spécialisés basés en province pour des travaux particuliers, originaux.

Ainsi, tous les corps de métier, de gros oeuvre (maçonnerie, charpente...) jusqu'aux finitions (peintures, décoration) sont sollicités.

03

Dois-je avoir un budget minimum pour bénéficier des services d'un courtier en

travaux ?

Non, toute demande émane d'un besoin précis. Nous vous proposons l'entreprise adaptée, du plus petit chantier au projet le plus lourd.

04

Le courtier en travaux est-il responsable juridiquement en cas de problème sur la réalisation d'un chantier ?

Non, le courtier met en relation des personnes (physiques ou morales) souhaitant réaliser des travaux avec des maîtres d'oeuvre, des bureaux d'études et des entreprises qualifiées, compétentes et assurées en décennale.

Celles-ci sont responsables de leurs conseils techniques et de leurs actes sur les chantiers. Elles engagent leur propre responsabilité juridique.

05

Comment le courtier est-il rémunéré ?

06

Le courtier est rémunéré sous forme de commission que lui reverse l'entreprise qui réalise les travaux.

Le client ne verse donc rien au courtier, c'est l'entreprise qui la rémunère grâce aux économies  générées par le courtier en prospection et en gestion commerciale.

Est que cela va augmenter le prix de ma facture ?

Non. De manière générale, l'entreprise qui reçoit une affaire d'un courtier se doit de diminuer sa marge puisqu'elle n'a pas eu à effectuer de démarche commerciale.

L'entreprise a tout intérêt à respecter cette règle si elle souhaite être compétitive face aus devis des autres entreprises que le courtier proposera au client.